Une semaine après avoir facilement obtenu la victoire à Saint-Prex en Coupe de Suisse, les Grenat ont poursuivi sur leur lancée en étrillant Lucerne, notamment grâce à un Stevanovic en feu.

Le match


Le suspense aura été de courte durée, car après une phase d’observation d’un quart d’heure, les Genevois faisaient trembler les filets par Cognat puis Antunes, sur des passes de l’inimitable Stevanovic. Le FC Lucerne, sonné par l’efficacité du jeu de l’équipe genevoise, fut inexistant jusqu’à l’issue de la 1ère mi-temps, achevée par une réussite de Stevanovic, encore lui. Le scénario resta le même en 2ème mi temps, Alain Geiger en profitant pour introduire Oberlin et Rodelin… le premier offrant un caviar au second pour le 4-0, quelques secondes après leur entrée !

Si la défense servettienne aura été un peu plus sollicitée en fin de rencontre, concédant la réduction du score par Ndiaye à la 78e minute, la domination servettienne fut aussi claire que l’impuissance lucernoise. Servette rejoint donc Lugano (3ème) au classement, alors que Lucerne, nouvelle lanterne rouge de Super League, affrontera dimanche le Lausanne-Sports dans ce premier match de la peur, entre les deux seules équipes à n’avoir pas encore gagné cette saison.

Cette 4ème journée de Super League a donné un bol d’air frais aux clubs romands, Lausanne obtenant son 1er point contre le FC Bâle (qui sortait d’une série de 9 victoires d’affilée), Sion arrachant un nul inespéré à Saint-Gall, et Servette reprenant de manière spectaculaire le contrôle sur sa saison.

 

Les chiffres


1 Comme la première victoire servettienne de la saison de Super League devant son public.

4 Comme le nombre de buts inscrits par Servette et comme le nombre de nouveaux buteurs grenat cette saison en Super League.

29 Comme le nombre de spectateurs sur notre chaîne Twitch pour ce match. Merci à vous!

265 Comme le nombre de secondes passées avant que nos commentateurs réalisent que les micros étaient éteints.

4’052 Comme le nombre de spectateurs présents au Stade de Genève.

 

L’homme du match


Qui d’autre que le roi Micá Stevanovic peut être désigné pour cette rubrique. Étant directement impliqué sur les 4 buts, le Bosnien de 31 ans aura rappelé que lorsqu’il joue à son meilleur niveau, personne en Suisse ne peut l’arrêter.

 

L’image insolite


16 mai 2019, date de la dernière fois où Servette avait mené 4-0 à la Praille. C’était face à Rapperswil (5-3) 6 petits jours après le match historique contre Lausanne et la remontée en Super League.

 

La citation du jour


“Avec notre 4-3-3, on était en supériorité numérique au cœur du terrain et puis je crois qu’on s’est fait plaisir”. (Alain Geiger)

Les interviews


Alain Geiger

Dimitri Oberlin

 

Alexis Antunes