Les Servettiens se déplaçaient, ce 18 décembre, du côté de la Swissporarena de Lucerne. Les lucernois, lanternes rouges du classement, restaient sur 6 rencontres sans victoire. Pour les Grenats, le tableau est bien plus réjouissant puisque les hommes d’Alain Geiger ne se sont plus inclinés depuis le 7 novembre contre Zürich, soit 4 matchs.

Le match


La partie n’a pas encore commencé que deux genevois doivent déclarer forfaits, Jérémy Frick et Kastriot Imeri, qui sont remplacés par les jeunes Edin Omeragic et Alexis Antunes. La rencontre démarre timidement et peu d’occasions sont créées de part et d’autre. A la 19ème minute de jeu, l’inévitable Miroslav Stevanovic provoque un penalty qu’il va transformer sans trembler. 15 minutes plus tard, c’est Grejohn Kyei qui alerte les pensionnaires de la Swissporarena mais Marius Müller peut dévier en corner. Les grenats semblent bien en place et maitriser la rencontre contre un Lucerne inoffensif. Cependant, les hommes de Sandro Chieffo vont obtenir un corner qui atterrir sur la tête Ndiaye qui bute sur un excellent réflexe d’Omeragic. 

Crédit Photo : Servette FC

 

En seconde période, c’est le FC Lucerne qui met le pied sur la balle et le Servette FC qui souffre mais Timothé Cognat récupère un ballon intéressant et va permettre à Kyei de tenter sa chance en deux temps, sans succès. 61ème minute de jeu, Stevanovic s’élance pour tirer un coup-franc millimétré, Vouilloz met la tête et c’est 0-2 pour Servette. Deux minutes plus tard, c’est Edin Omeragic qui se remet en valeur avec un très bel arrêt sur une frappe lointaine de Sidler. Stevanovic aurait pu inscrire de nouvelles passes décisives à son compteur mais Kyei, Valls et Schalk vont manquer de précision. 

Les grenats terminent l’année sur une bonne note et a engrangé 25 points en 18 rencontres de Crédit Suisse Super League. 

 

 

Les chiffres


1 : Comme le premier but en Super League de Nicolas Vouilloz qui s’impose comme un homme important du onze de Geiger. C’est d’ailleurs la 2e fois de la saison que Nicolas Vouilloz est décisif sur un but grenat. La dernière fois, c’était face à Thoune en coupe de Suisse où ce dernier, positionné à droite, assisté… Miroslav Stevanovic !

Crédit Photo : Servette FC

2 : Comme le nombre d’arrêt décisif d’Edin Omeragic dans cette rencontre. Une prestation convaincante !

15 : Comme le nombre de passes décisives de Miroslav Stevanovic, une statistique folle mais pas suffisante à l’égard des différents capitaines et entraineurs de SFL et des équipes nationales pour figurer parmi les trois meilleurs joueurs de Crédit Suisse Super League.

3 mars 2021 : Date du dernier blanchissage du SFC à 11 contre 11, c’était à Saint-Gall (0-1). Une série de 31 matchs qui se termine enfin grâce, notamment, à Edin Omeragic. A noter que les Grenat avaient déjà réussi leur 1er blanchissage de la saison face à Lausanne à la Tuilière mais dans des circonstances différentes et plus avantageuses puisque les Lausannois avaient été réduits à 10 peu avant la mi-temps.

 

L’homme du match – Miroslav Stevanovic


Nous avons longuement hésité entre Edin Omeragic et Miroslav Stevanovic et c’est finalement le bosnien qui a été choisi. Un but et une énième passe décisive qui ont fait tourner la rencontre en la faveur des genevois. 

 

Les images du jour


Une fois n’est pas coutume, deux événements forts sympathiques se sont déroulés à la Swissporarena, les deux en fin de rencontre. 

Tout d’abord, ce supporter lucernois qui s’est retourné vers nous à la fin de la rencontre afin de nous crier dessus quelque chose en suisse-allemand que nous n’avons pas compris. La 2e fois que cela se produit cette saison après le 1er match de la saison entre le FC Sion et le Servette FC lorsqu’un supporter sédunois est venu célébrer la réduction du score de son équipe en toute fin de rencontrer au près de nos deux commentateurs. Salutations à ces deux messieurs !

pastedGraphic.png

 

Puis un autre moment, plus magique celui-ci : les quelques jeunes supporters servettiens présents en tribune ont eu le droit à un cadeau de noël avant l’heure en recevant quelques maillots de la part des joueurs. Généreux eux aussi, ces jeunes supporters ne sont pas venus les mains vides puisque les joueurs sont repartis avec une belle boîte de chocolats à déguster pendant les fêtes (tweet du Servette FC disponible plus bas). Une magnifique image qui vient clore une fin d’année splendide de la part des Grenat. A l’année prochaine !

 

La citation du jour – Alain Geiger


« On a pris ce match très au sérieux. On a pu imposer notre jeu, faire circuler le ballon, être en possession du ballon et trouver des solutions pour aller gagner ce match. »

 

Crédit Photo : Servette FC

 

Les interviews – Conférence de presse / Alain Geiger