En ce vendredi soir pluvieux et sur une pelouse délicate, les Servettiens s’inclinent 1-2 face à la très jeune formation saint-galloise.

 

Pour ce match, le coach Peter Zeidler remanie fortement son équipe et ne convoque aucun de ses joueurs titulaires. La raison ? Saint-Gall a assuré son maintien et joue trois jours plus tard une finale de Coupe de Suisse qui peut potentiellement lui permettre de décrocher une qualification européenne. Il titularise pas moins de 6 joueurs de l’équipe M21, qui, pour la plupart, découvrent le football professionnel. Seuls Yannis Letard et Boubacar Traoré jouent régulièrement dans le championnat de Super League. Quant aux Grenat, Alain Geiger aligne quasiment une équipe-type. Seul Jérémy Frick manque à l’appel, remplacé par Joël Kiassumbua.

 

On voit immédiatement des visiteurs sans complexes, qui donnent tout sur le terrain, agressifs sur le porteur de ballon mais également techniques et rapides dans les transitions. Le jeune Diarrassouba récupère le ballon au milieu de terrain, sert rapidement son coéquipier avec un extérieur du pied droit qui lui remet dans la course et conclut en pleine lucarne face à un Joël Kiassumbua statique. Contre toute attente, les jeunes Brodeurs mènent au score (12e).

 

La réponse ne se fait pas attendre et 2 minutes plus tard, suite à un beau jeu en triangle entre Valls, Kyei et Schalk, ce dernier se retrouve dans une position idéale à hauteur du point de penalty mais sa tentative est détournée par Watkowiak.

 

Les clubs genevois ont été mis à l’honneur par le Servette FC avec des maillots installés dans les tribunes (© Thomas Zinguinian)

 

A la 32ème minute de jeu, Severin se retrouve placé au poteau de corner et perd le ballon. Patrick Sutter le récupère, rentre dans la surface et transmet le ballon pour son coéquipier Diarrassouba qui, cette fois, manque de peu le cadre. Puis, sur un coup franc éloigné de Staubli, Rouiller tente d’éloigner le danger de sa tête mais le ballon revient sur Besio qui contrôle et enchaîne par une reprise qui rentre directement au fond des filets pour le 2 à 0.

 

Scénario pour le moins inattendu, les Grenat sont logiquement menés au score face à une très belle équipe de Saint-Gall.

 

10 minutes après la sortie des vestiaires, sur une passe de Kyei, Traoré et Stevanovic se jettent sur le ballon et, avec la pelouse gorgée d’eau, finissent leur course sur le poteau. Traoré demande le changement, mais le jeu reprend avec un corner de Valls qui trouve Fofana à l’entrée de la surface et réduit le score sur une belle frappe du droit.

 

Les Brodeurs faiblissent dans ce deuxième acte mais n’abdiquent pas. Servette prend le contrôle du ballon, sans pour autant être dangereux et se créer des occasions franches. Le score ne bouge finalement plus et les Servettiens terminent le championnat par une défaite face à une équipe composée majoritairement de joueurs amateurs et finissent comme prévu à la 3ème place synonyme de qualification pour la Conference League.

 


 

Que retenir de cette rencontre ?

 

De positif

 

Boubacar Fofana. Peu de choses positives ce vendredi soir. En revanche, Boubacar Fofana, sans être transcendant, a essayé par son activité et sa qualité technique de nombreux dribbles qui ne lui ont pas toujours réussi mais il est le seul Grenat à avoir fait trembler les filets de la Praille.

 

A améliorer

 

La vitesse dans les transitions. En seconde mi-temps, les jeunes pousses saint-galloises se sont repliées en défense pour tenter de conserver le résultat et Servette n’a jamais réussi à accélérer le jeu pour faire bouger ce bloc bas.

 

L’attitude. On n’a pas eu l’impression d’avoir des joueurs réellement concernés durant ce match. A la fin du match, de nombreux joueurs sont allés directement aux vestiaires, sans remercier les 100 spectateurs présents en tribune ainsi que les ultras de la Section Grenat présents sur l’esplanade.

 


 

Servette FC – FC Saint-Gall 1879 1-2 (0-2)

Stade de Genève, 100 spectateurs (huis-clos partiel).

Arbitre : M. Wolfensberger.

Buts : 12′ Diarrassouba (0-1), 45′ Besio (0-2), 56′ Fofana (1-2).

Servette : Kiassumbua; Diallo, Rouiller (C) (46′ Vouilloz), Severin, Clichy; Cespedes (46′ Fofana); Cognat, Valls; Stevanovic (59′ Alves), Kyei, Schalk. Coach: Geiger.

Saint-Gall : Watkowiak; Sutter, Nuhu, Letard (72′ Ad. Ajeti), Traore (57′ Heule); Jacovic; Staubli (C), Simon; Diarrassouba; Besio (68′ Mayer), Campos (68′ Gonzalez). Coach: Zeidler.

Avertissements : 50′ Clichy, 76′ Staubli, 84′ Diallo.

Notes : Servette sans Sauthier, Imeri, Kone (suspendus), Antunes, Ondoua, Henchoz (blessés), Mendy, Guerin, Monteiro et Pédat (non-convoqués). Clichy reprend le brassard de capitaine à la sortie de Rouiller. Saint-Gall sans Cabral, Muheim, Kräuchi (blessés), Zigi, Stergiou, Stillhart, Adamu, Quintillà, Guillemenot, Ruiz, Görtler, Youan, Fazliji, Duah, Babic et Lüchinger (ménagés en vue de la finale de Coupe). (BT)