Les Grenat ont réalisé une prestation flamboyante et prennent trois points d’avance sur leur adversaire du jour.

 

La rencontre entre le premier et le deuxième de Challenge League était extrêmement attendue, que ce soit du côté de la Schützenwiese et de leur incroyable public ou du côté des Servettiens, qui savaient l’importance de ce choc. Celui qui allait s’imposer dans cette rencontre prendrait seul la tête du championnat. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette partie n’aura déçu absolument personne.

 

Un début de rencontre manqué

 

Pour cette rencontre, 4’500 spectateurs sont présents dans les tribunes de la Schützenwiese et offrent une magnifique ambiance. Des spectateurs qui peuvent exploser de joie dès la 5ème minute lorsque Sliskovic et Callà combinent sur un coup-franc concédé par Séverin. Le premier nommé donne le ballon au second qui le stoppe sous son pied. Ceci permet à Sliskovic de tirer directement au sol en passant à côté du mur dressé par Frick, qui se manque sur son intervention. Le ballon passe sous son ventre et c’est déjà 1-0 pour les locaux.

 

Le réveil servettien

 

Cette ouverture du score a le don de piquer les Grenat au vif puisqu’il privent dès lors leurs adversaires de ballon et qui se montrent dangereux à plusieurs reprises. Tout d’abord à la 11ème minute de jeu lorsque Sauthier réalise un centre depuis la droite. Son centre, quelque peu manqué, se dirige vers la cage de Spiegel et s’écrase finalement sur la latte. Le ballon tombe dans les pieds de Cognat qui centre à son tour. Le ballon peut être repris de manière acrobatique par Stevanovic, mais Spiegel s’empare du ballon sans difficulté. Les Grenat ne désespèrent pas et égalise cinq minutes plus tard par l’intermédiaire d’Alphonse sur un magnifique service de Stevanovic. Malheureusement pour le français, son but est annulé pour un hors jeu.

 

Ce n’est que partie remise pour des Genevois qui égalisent véritablement deux minutes plus tard sur un corner botté par Wüthrich. Rouiller reprend de la tête et son ballon parvient jusqu’à Schalk aux cinq mètres qui pousse le ballon au fond pour la première fois de sa saison. Ça fait 1-1 et Servette aura égalisé suffisamment tôt pour ne pas tergiverser. Dès lors, il ne se passera plus grand chose jusqu’à la mi-temps, si ce n’est une frayeur pour Frick lorsque Sliskovic, encore lui, s’avancera seul face à lui. Heureusement pour les Genevois, l’attaquant zurichois manquera son tir et ne trouvera que le petit filet.

 

La démonstration servettienne

 

La deuxième mi-temps verra Servette marcher sur l’eau. Les Grenat asphyxient Winterthour de la 45ème à la 60ème minute. Quinze minutes durant lesquelles Servette marquera deux buts, tout d’abord par Alphonse sur un nouveau service de Stevanovic puis par Wüthrich avec une splendide frappe après une magnifique ouverture d’Alphonse. Servette aura même l’occasion d’enfoncer encore un peu plus le clou, mais ni Cognat, ni Alphonse ne parviendront à réussir leur dernier geste. De cette 60ème minute à la fin du match, plus rien ne sera marqué, mais nous pourrons voir toute la confiance qui habite les Grenat ainsi que ses automatismes de plus en plus rodés. A n’en pas douter la plus belle prestation des genevois depuis le début de la saison!

 


 

Si l’on ne devait retenir qu’une seule chose…

 

De positive

 

Le caractère. Ce n’est pas la première fois ces derniers temps que Servette est mené au score. Mais comme lors de ses dernières sorties, il arrive toujours à se reprendre avec un esprit de battant impressionnant.

 

A améliorer

 

La finition de Timothé Cognat. Le français n’a toujours pas inscrit de but cette saison malgré le grand nombre d’occasions qu’il se crée. Seul face à Spiegel contre Winterthour, on l’a vu paniquer et manquer à nouveau une grosse occasion.

 


 

Interview d’après-match : Alexandre Alphonse

 

Alexandre Alphonse répond aux questions de Jonathan Tunik et Thomas Zinguinian

 


 

FC Winterthour – Servette FC 1-3 (1-1)

Schützenwiese, 4’500 spectateurs.

Arbitre : M. San

Buts : 6′ Sliskovic (1-0), 18′ Schalk (1-1), 49′ Alphonse (1-2), 55′ Wüthrich (1-3).

Winterthour : Spiegel; Lekaj, Isik (61′ Markaj), Hajrovic (77′ Schättin), Wild; Arnold, Doumbia; Calla (C), Gazzetta (79′ Sutter), Radice (75′ Alves); Sliskovic. Coach : Loose.

Servette : Frick; Sauthier (C), Routis, Rouiller, Séverin; Cespedes; Stevanovic, Cognat (77′ Imeri); Wüthrich (79′ Follonier); Schalk (88′ Chagas), Alphonse (82′ Duah). Coach : Geiger.

Avertissements : 30′ Cognat, 45+2′ Sauthier, 58′ Isik, 67′ Hajrovic, 88′ Sliskovic.

Notes : Winterthour sans Seferi (suspendu), Roth, Gele, Schmid (blessés) et Milosavljevic (non-convoqué). Servette sans Lang, Maccoppi, Souaré, Mfuyi, Busset (blessés) et Kone (permis de travail).