L’après-midi ne pouvait être plus belle pour Servette qui s’est logiquement imposé 5 à 1 face à un FC St-Gall réduit à 10 dès le début du match. Du soleil, des buts, des chants et une victoire ont comblé les 7’065 personnes présentes au Stade de Genève.

Le match


Entre une météo idyllique et un retour très attendu de la Section Grenat, le cadre posé pour ce Servette-St-Gall ne pouvait être meilleur se disait-on. Et pourtant, il aura fallu 3′ pour qu’un scénario idéal se dessine. L’ancien Grenat Guillemenot laisse traîner son pied sur la cheville de Sasso et quitte prématurément, en larmes, ses coéquipiers. Une plaie pour St-Gall, une aubaine pour Servette. Une aubaine car ce qu’il s’en suit relève du dimanche parfait. Valls, sur corner, trouve Clichy à l’opposé de la surface et ce dernier ne se fait pas prier pour armer une demi-volée dévastatrice, au passage déviée, dans le petit filet de Zigi.

Que le festival commence. Inspiré par son collègue, Anthony Sauthier (14e) a pu célébrer son premier but sous les couleurs servettiennes en Super League d’une frappe décroisée à la trajectoire chirurgicale. Dominateurs, Servette ne compte pas en rester là. Après avoir servi Sauthier pour le 2 à 0, “Micha” s’est fait l’auteur de deux autres assistes pour Cognat (18e) puis Rouiller (26). Trois défenseurs buteurs et trois assistes en 12 minutes pour Stevanovic, que demander de plus ? Peut-être un poil plus de communication sur la mésentente entre Frick et Rouiller (36e) qui a permis à Youan de réduire le score. Une petite ombre au tableau qui n’aura en rien gâché ce dimanche d’exception.

La 2e période est plus calme, St-Gall semble résigné et Servette consciencieux de préserver ses forces et gérer le reste de la rencontre. Mais le score aurait pu s’alourdir. Kyei y est allé de son but au retour des vestiaires mais sa réussite est finalement annulée pour une position de hors-jeu. Empêchant au passage Stevanovic de célébrer son 4e assiste de l’après-midi. Quelques instants plus tard, Schalk s’offre une balle de 5 à 1 mais sa frappe croise le chemin du poteau de Zigi. C’est finalement sur corner et sur une tête imparable que Steve Rouiller scellera un peu plus la rencontre et s’offrira un doublé ! Les frappes de Kastriot Imeri et Alex Schalk auraient pu, en fin de match, creuser un écart déjà conséquents mais les Servettiens en resteront sur ce score de 5 à 1 pour le plus grand bonheur de ses 7’065 supportrices et supporters présent.e.s ce dimanche après-midi.

Les Grenat sont provisoirement 3e derrière Zürich et Bâle et devant Young-Boys qui compte un match de moins. Les prochaines échéances des Grenat ne seront pas des tâches aisées. Un déplacement vendredi soir à Bâle pour y affronter le FC Concordia Bâle (2e ligue Inter) pour la coupe de Suisse, suivi d’un déplacement à Zürich mardi soir pour croiser le fer avec le leader du championnat le FC Zürich et enfin la réception de Lausanne le samedi 25 septembre.

 

Les chiffres


1 Comme le premier but du capitaine Anthony Sauthier sous le maillot du Servette FC en Super League

3 Comme le nombre de défenseurs qui ont inscrit un but durant la rencontre (Clichy, Sauthier, Rouiller (x2)).

12 Comme le nombre de minutes qu’il a fallu à Miroslav Stevanovic pour réaliser 3 (!) assistes !

9 et 13 comme le nombre de buteurs différents en Super League pour le premier et comme le nombre de buteurs différents toutes compétitions confondues depuis le début de la saison. Statistiques en passe d’être égalées par rapport à la saison passée (11 et 13). Merci à Jonathan Tunik pour la statistique !

93 Comme le nombre de minutes durant lesquelles les Brodeurs ont évalué en infériorité numérique.

600 Comme le nombre d’auditeurs uniques présents pour le premier live commentaire de GE-Sports en collaboration avec le Servette FC ! Merci !

7’065 Comme le nombre de spectateurs présents pour le retour de la Section Grenat à la Praille.

 

L’homme du match


Difficile de désigner un homme du match tant les Grenat ont été forts et ultra dominateurs collectivement. S’il fallait détacher une individualité, la forme actuelle de Steve Rouiller couplée à son doublé face à Saint-Gall sont des arguments pertinents.

Crédit photo : Alexandre Chac

L’image du jour


Crédit photo : Alexandre Chac

Les interviews


Alain Geiger

 

Crédit photo : Alexandre Chac

 

Anthony Sauthier

 

Nous tenions à remercier le Servette FC pour sa confiance pour ce 1er live en collaboration avec GE-Sports et nous sommes déjà impatients de faire vivre les prochaines rencontres du Servette tant à domicile qu’à l’extérieur. Un grand merci aussi à Alexandre Chac pour ses photos d’excellentes qualités. Nous vous invitons bien évidemment à suivre son travail au quotidien !