Alors que l’officialisation de l’attaquant tant attendu est tombée vendredi sur les bords du Léman (Grejohn Kyei a signé pour 3 ans en provenance du Stade de Reims), Servette prépare son déplacement du côté de la Stockhorn Arena de Thoune pour y affronter ce dimanche l’actuel 4ème de Super League.

Nous avons pu nous entretenir avec Vincent Sasso ainsi qu’avec Alain Geiger avec qui nous avons pu parler de cette rencontre qui s’annonce particulièrement serrée.

 


Un Vincent Sasso concentré et déterminé

 

Avant de nous parler de ce déplacement en terres bernoises, Vincent Sasso, le solide défenseur du Servette FC, nous parle de son intégration dans l’équipe ainsi que les très bonnes relations qu’il entretient avec ses coéquipiers dont notamment Steve Rouiller, son compère en défense centrale.

 

Vincent Sasso s’est parfaitement intégré dans son nouveau club et entretient une relation particulière avec Steve Rouiller (© Natacha Crocoll)

 

Vincent Sasso revient également sur la performance des Grenat du côté du Parc St-Jacques de Bâle, le dernier match en championnat, où les Servettiens avaient encaissés trois buts, leur plus mauvaise performance défensive jusqu’à maintenant.

 

Après analyse avec le coach et le staff, le défenseur français estime qu’il faut tirer les leçons de ce déplacement difficile à Bâle et de faire fructifier cette analyse pour corriger le tir à Thoune.

 

Si l’on peut se demander quel joueur de Thoune est le plus dangereux et duquel il faudra faire le plus attention dimanche, le numéro 23 Grenat est bien plus catégorique et s’attend à voir le danger venir de partout, et non pas d’un joueur en particulier.

 

Pour finir, de manière générale, le français s’attend à un match compliqué face à cette équipe de Thoune qui aura été très valeureuse dans son tour de qualifications contre le Spartak Moscou notamment.

 


Alain Geiger n’a peur de personne et veut faire le jeu

 

Du côté d’Alain Geiger, on se veut sérieux, appliqué et surtout respectueux envers l’adversaire de dimanche. Même s’il indique que ni Bâle ni YB n’est infranchissable pour son Servette FC, Thoune n’est de loin pas une équipe à prendre à la légère.

 

L’entraîneur valaisan voit en Thoune un adversaire compliqué à manœuvrer, avec de nombreux points forts et des conditions qui peuvent leur être favorables.

 

Il redoute notamment les balles arrêtées qui peuvent s’avérer extrêmement dangereuses avec les grands gabarits thounois que sont notamment Simone Rapp et Nikki Havenaar.

 

Au niveau des blessures, Alain Geiger nous fait un petit point sur les nouveaux arrivants dans l’infirmerie Grenat et les retours potentiels des semaines à venir.

 

Avec ces blessures contre lesquelles il doit faire face, il est en droit de se demander comment l’entraîneur va remanier son équipe à qui il manque un peu de force offensive avec l’absence de Koro Kone (nous ne savons pas quand est-ce que Grejohn Kyei sera disponible). Il se retrouve avec la possibilité de faire jouer un ou deux attaquants en pointe, mais quelle sera la tactique qu’il adoptera ?

 

En revenant sur la victoire à Echallens, nous avons pu lui demander s’il était satisfait de croiser la route des Grasshoppers de Zürich si tôt dans la compétition ou s’il aurait préféré avoir un peu plus de réussite au tirage.

 

Pour finir, Alain Geiger nous donne son avis sur la réforme potentielle de Super League. Il répond tout d’abord à une potentielle théorie du complot avec la chute de GC qui pousserait la ligue à réfléchir enfin à un changement de formule. Enfin, il nous livre ses impressions sur ce nouveau format annoncé par la Swiss Football League.

 

 

Les Servettiens se déplacent donc dans la banlieue bernoise avec la ferme intention de ramener un résultat positif. Une rencontre qui sera à suivre sur nos antennes dimanche dès 15h45 en direct de la Stockhorn Arena.