Les grenat se déplaçaient en terres zurichoises pour essayer de battre Grasshopper et enchaîner après la belle victoire en semaine face à YB.

 

Le match


Pendant les premières minutes, on sent les Grenat un peu endormis et GC domine la partie sans forcement avoir d’occasions claires. Mais, petit à petit, les hommes d’Alain Geiger entrent dans le rythme du match. Arrive alors une première occasion, une talonnade de Schalk qui bute sur Moreira, le gardien zurichois. Servette commence à dominer la rencontre sans parvenir à se montrer dangereux. Et il faudra attendre la 36eme minute de jeu pour que les Grenat aient leur première véritable action dangereuse… un penalty. Ce dernier sera transformé par Imeri dans le petit filet, qui marque alors son 9e but de la saison! Pour le coup, il faut signaler la bonne intervention de la VAR, suite à la faute de Herc sur Sasso, l’arrière de GC n’ayant jamais eu l’intention de jouer le ballon et a frappé du bras le défenseur grenat.

Crédit photo : Servette FC

Tout semble bien parti pour les Servettiens, qui, toutefois, laissent le ballon à l’adversaire et se replient en défense. Et ce qui devait arriver arriva, deux petites minutes plus tard simplement, lorsque Lenjani se retrouve seul au deuxième poteau, peut armer un centre/tir que reprend victorieusement Herc, qui peut alors se laver de ses péchés comme le montre sa célébration. Tout est à refaire pour Servette. Les Grenat se réveillent et veulent partir aux vestiaires avec l’avantage. Ce sera le cas à la 43eme minute, suite à un centre en demi-volée de Stevanovic, que Schalk peut reprendre victorieusement pour donner l’avantage à ses couleurs.

Crédit photo : Servette FC

Dès le début de la deuxième mi-temps, Grasshopper se montre plus motivé et trouve l’égalisation grâce à Kawabe qui se retrouve sur le coin de la surface et qui, d’une forte frappe, marque au premier poteau de Frick. Deux fois que Servette mène au score, deux fois qu’ils se font rattraper. Toutefois, les zurichois semblent, cette fois, vouloir garder le contrôle du ballon. Tout va basculer sur un des plus beaux buts de la saison, venant du pied de Ronny Rodelin. On joue la 78eme minute de jeu, Imeri tente une frappe du gauche bloquée par un défenseur zurichois. La balle redescend et sans hésiter une seconde, Rodelin la frappe de l’exterieur du pied pour envoyer un missile droit en pleine lucarne. Quel bonheur de voir ce but d’un joueur qui avait, durant la semaine, montré son mécontentement par rapport à ses performances. Encore une fois, Servette laisse un peu le ballon à l’adversaire. Ce sera Moussa Diallo qui viendra sauver son équipe à quelques minutes de la fin quand un attaquant zurichois se retrouvera seul face à Frick.

Il faudra alors attendre la 92eme minute pour que Rodelin, encore lui, mette à l’abri Servette en marquant le 4-2 suite à une somptueuse passe de l’extérieur du pied de Micá Stevanovic. Ce but viendra couronner un match fantastique, plein d’occasions et de suspense qui aura finalement sourit aux Servettiens. Les Grenat peuvent maintenant préparer avec sérénité leur déplacement au Parc St-Jacques de Bâle de la semaine prochaine.

 

Les chiffres


2 – Comme le nombre de buts marqués par Ronny Rodelin. Son premier doublé de la saison et premier doublé d’un joueur servettien depuis le 4 décembre face à Young Boys.

4 – Comme le nombre de buts marqués par Servette face à GC dimanche. La dernière fois que les Grenat avaient marqué 4 buts ou plus remonte au 12 septembre face à St-Gall.

13 – Comme le nombre de buts lors des 3 derniers affrontements entre Servette et Grasshopper. Cela fait une moyenne de 4,3 par match! Le dernier match qui les opposera s’annonce spectaculaire!

18 – Comme le nombre de passes décisives de Stevanovic cette saison qui égale le record en Super League. Esperons qu’il puisse bientôt le dépasser!

Crédit photo : Servette FC

 

Le joueur du match – Ronny Rodelin


Cela a été difficile à décider. On aurait pu choisir Stevanovic, mais nous tenons à saluer la bonne prestation de Rodelin qui a réussi à debloquer le match en faveur des Servettiens avec un premier but venu d’ailleurs.

 

L’image insolite


Si les attaquants de Servette ont été en verve dimanche, un ancien attaquant de Servette et de Grasshopper était présent dans les tribunes du Letzigrund. Et oui, quel plaisir d’avoir pu recroiser Mychell Chagas dans la tribune presse, lui qui a porté les couleurs du SFC entre 2018 et 2020 et de GC pendant quelques mois après son départ de Genève. Tout de bon pour la suite de ta carrière Mychell!

 

La citation du jour


“Vous avez vu le mercato qu’on a fait? Aujourd’hui, on avait un Japonais, un Chinois et un Coréen sur le terrain, donc pour la communication c’est compliqué… Aujourd’hui, pour expliquer quelque chose tactiquement, ça me prend du temps. On a la qualité technique mais on a besoin de temps pour que tout fonctionne.” Giorgio Contini

 

Les interviews – Alain Geiger et Giorgio Contini