Les Grenat recevaient le FC Zurich ce 7 novembre au Stade de Genève. Le servettiens n’ont plus gagné depuis le 12 septembre contre Saint-Gall (5-1) et la mauvaise série continue. Les zurichois, cliniques devant le but, ont battu le Servette FC sur le score de 1-2.

Le match


Le Servette FC entame la partie avec de l’envie et pousse le FC Zurich dans son camp. Pas grand-chose ne se passera jusqu’à la 28ème minute et ce long ballon de Marchesano à destination de Ceesay qui s’en va défier et tromper Frick, entre les jambes. 

Les zurichois vont temporiser et les défenseurs centraux, Omeragic, Kryeziu et Aliti vont s’échanger la plupart des ballons de leur équipe. Servette réagit et Imeri, d’un centre parfait trouve la tête de Stevanovic qui heurte la transversale. Le ballon va même retomber sur la ligne de Brecher, soulagé que ses filets ne tremblent pas. 

Le FCZ obtient un coup-franc à la 44ème minute et c’est Kryeziu qui va s’élancer. Le défenseur zurichois, d’une frappe surpuissante, trompe Frick. 0-2 à la mi-temps, le SFC est mal-payé. 

Crédit Photo : Marc Delacrétaz

A la 59ème minute, Alain Geiger fait entrer Rodelin et Diallo. C’est le premier qui passera le ballon à Imeri qui réduit la marque d’une frappe bien placée. Le public pousse son équipe à faire la différence mais les Grenat n’arriveront pas à égaliser. 

Plusieurs actions étaient intéressantes mais le dernier geste n’y était pas à l’image d’un Schalk peu inspiré sur certaines phases de jeu. Le Servette FC pointe à la 8ème place du classement et doit réagir. La pause internationale arrive au bon moment.

Les chiffres


4 Comme le nombre de buts inscrits par Kastriot Imeri cette saison et qui passe en tête du classement des buteurs servettiens.

6 Comme le nombre de défaites de suite des Servettiens.

9 Comme le nombre de fautes qu’a obtenu Ceesay pour Zurich.

12 Comme le nombre de cartons jaunes attribués dans cette rencontre.

250 Comme le nombre de matchs en grenat pour Anthony Sauthier.

6028 Comme le nombre de spectateurs à la Praille pour cette rencontre.

L’homme du match


Kastriot Imeri est le joueur du match côté genevois. Il a su faire les différences et faire déjouer la défense zurichoise. Un but et comme récompense de sa bonne saison, il est appelé pour la première fois en équipe nationale A par Murat Yakin.

Crédit Photo : Marc Delacrétaz

“Le” moment du match


Finalement pas si insolite. Jérémy Frick, Anthony Sauthier et une partie du kop grenat ont échangé durant de longues minutes au sujet de la situation que traverse l’équipe, le club. Des joueurs abattus qui ont le sentiment d’avoir tout donné, en tout cas en 2e mi-temps mais aussi des supporters en colère. En bref, une situation difficile pour toutes les parties.

La citation du jour


« Aujourd’hui on est là, on doit continuer, croire en ce qu’on fait, travailler encore plus dur et tout le monde doit donner encore plus. Je pense que toutes les personnes du club sont inclues dans cette situation où ce n’est pas facile. On doit sortir la tête de l’eau. » Philippe Senderos

L’interview – Philippe Senderos