Suite à un match encourageant face à Sion, Servette recevait le dernier du championnat : le FC Lucerne de Fabio Celestini.

 

Ce match comportait donc un haut enjeu, une victoire de Servette permettrait de s’éloigner de la zone relégable mais une défaite enverrait les Servettiens directement à la dernière place du championnat. Mais l‘enchaînement de matchs devient important et pour éviter mes blessures, Alain Geiger aligne un onze remanié : Fofana, Diallo et Koné sont  ainsi titulaires. Les quinze premières minutes sont légèrement à l’avantage des Genevois malgré une occasion de Lucerne venue de nulle part qui échoue sur la barre transversale de Frick. Fofana, comme à Sion, est très en jambes et frappe à deux reprises mais le portier Marius Müller reste vigilant. A la 23ème minute, Diallo s’emmêle les pieds en plein axe, à 25 mètres de ses buts et perd le ballon. Immédiatement récupéré par Louis Schaub qui se joue de Rouiller d’une magnifique feinte en positionnant le ballon derrière la jambe d’appui et tire une frappe croisée à ras terre. Le tir est imparable. Lucerne mène 1-0 à la mi-temps. 

 

Sombre soirée servettienne dans un Stade de Genève encore et toujours à huis-clos (© Antoine Vallélian)

 

Au retour des vestiaires, Servette ne se trouve toujours pas offensivement et concède un second but à la 67ème minute par l’inévitable buteur serbe Sorgic qui marque de la tête grâce un amour de centre extérieur du pied gauche de Louis Schaub. Lucerne commence à gonfler son bloc défensif et laisse le ballon au grenat. Les Servettiens se rapprochent des cages lucernoises mais ne parviennent pas à se montrer dangereux. Et lorsqu’arrive la 77ème minute, Steve Rouiller réduit le score à 1-2 sur une belle déviation de Kyei sur corner. On commence à croire à l’égalisation mais la joie est de courte durée. L’incontournable Louis Schaub délivre une deuxième passe décisive pour Ibrahima Ndiaye qui marque le troisième but lucernois suite à plusieurs erreurs défensives du SFC. Monsieur San siffle la fin du match défaite 3-1 du Servette FC.

 


 

Que retenir de ce match ?

 

De positif

 

Boubacar Fofana. Après une bonne entrée à Tourbillon, Alain Geiger titularise Fofana pour la première fois cette saison. L’ancien lyonnais réalise un bon match, joue avec ses qualités de vitesse, de dribble et de percussion. Il a donné le tournis aux défenseurs lucernois Sidler et Lucas. 

 

Le retour de Miroslav Stevanovic. Alain Geiger avait annoncé son retour, il ne devait jouer que quelques minutes mais la physionomie du match a poussé le coach genevois à le faire rentrer dès la 55ème minute. Sa rentrée n’a pas bouleversé le jeu serviettien mais c’est tout de même une excellente nouvelle de le revoir sur les terrains. 

 

A améliorer

 

La dernière passe. Servette aurait pu se procurer plus d’occasions mais à de nombreuses reprises, on a vu des centres manqués de Kastriot Imeri et de Arial Mendy. Boubacar Fofana a également connu du déchet à la dernière passe, il s’est régulièrement retrouvé dans de bonnes situations mais ses passes ont souvent été trop longues et pas assez appliquées. Il faudra y remédier pour espérer faire un résultat contre Zurich.  

 

Le classement. Servette est virtuellement dernier du championnat de Super League (avec un match en retard par rapport à Lucerne) avec cinq maigres points. En conférence de presse d’après match, Alain Geiger le répète, cette dernière place n’est pas inquiétante car ce n’est que le début du championnat (sept journées seulement) mais il faut ”arrêter de surfer sur la vague positive de la saison passée, on joue le maintien” selon les mots de l’entraîneur Grenat.

 


 

Conférence de presse d’après-match

 

Servette (avec Alain Geiger et Jérémy Frick)

 

 


 

Servette FC – FC Lucerne 1-3 (0-1)

Stade de Genève, à huis-clos.

Arbitre : M. San.

Buts : 23′ Schaub (0-1), 67′ Sorgic (0-2), 77′ Rouiller (1-2), 79′ Ndiaye (1-3).

Servette : Frick; Diallo (75′ Sauthier), Rouiller (C), Sasso (57′ Kyei), Mendy; Valls (64′ Cespedes), Ondoua; Imeri (57′ Stevanovic), Cognat, Fofana (75′ Schalk); Kone. Coach : Geiger.

Lucerne : Müller; Sidler (85′ Schwegler), Lucas (C), Knezevic, Frydek; Schulz, Emini (46′ Ndenge); Tasar (61′ Ndiaye), Schaub, Ugrinic; Sorgic (83′ Alounga). Coach : Celestini.

Avertissements : 16′ Diallo, 35′ Sorgic, 37′ Knezevic, 49′ Mendy, 69′ Sidler, 90+3′ Müller, 90+3′ Kone.

Notes : Servette sans Henchoz (blessé) et Antunes (raisons personnelles). Lucerne sans Carbonell (suspendu), Schürpf et Burch (blessés). (BT)