Dans un match où l’on aura tout vécu, les Servettiens ne parviennent finalement pas à rapporter de point de leur visite chez les Brodeurs.

 

Pendant les vingt premières minutes, Servette se recroqueville en défense. Les locaux se montrent en effet trop pressants et asphyxient les Grenat, une attitude attendue par les hommes d’Alain Geiger qui font le dos rond avant de se réveiller et de commencer à mettre le pied sur le ballon. Stevanovic va avoir une balle de 1-0 à la 21ème mais bute sur un Zigi des grands jours. A noter que malgré le départ de Stojanovic à Middlesbourgh durant l’hiver, les St-Gallois peuvent désormais s’appuyer sur un portier ghanéen des plus talentueux. Après cette bonne passe des Genevois, St-Gall touche le poteau par deux fois. Premièrement par Görtler à la 25ème de la tête sur un corner, puis par Quintilla sur un tir des seize mètres à la 32ème minute. Malgré ces deux avertissements, les Servettiens concèdent l’ouverture du score à la 38ème minute par le néo-international Cédric Itten, bien lancé en profondeur sur son côté droit déserté, Park étant en train de recevoir des soins sur le bord du terrain. Itten croise bien sa frappe et trouve à nouveau le poteau, rentrant cette fois-ci. 1-0 à la mi-temps, un score qui force les Servettiens à devoir se livrer plus lors de la seconde.

 

Belle affluence du côté de Saint-Gall (© Samuel Gremaud)

 

Le premier quart d’heure de cette deuxième période est terne et peu intéressant. Il faut attendre la 60ème pour voir une belle action lors de laquelle Tasar s’en va seul sur le côté gauche avant de servir Kone qui bute sur l’intraitable Zigi. Iapichino a aussi sa chance à la 67ème, mais comme lors des tentatives de ses coéquipiers, le portier Saint-Gallois s’interpose. Après tous ces essais, on peut s’imaginer que face à ce portier en état de grâce, jamais les Servettiens n’arriveront à placer un ballon au fond des filets. Mais un événement inattendu se produit : lors d’une altercation entre Sauthier et Ruiz dans la surface servettienne, le St-Gallois se fait auteur d’un geste revanchard et écope d’un carton rouge direct. Une chance pour les Grenat de pouvoir passer l’épaule ? Il n’en sera rien, les Genevois étant incapables de se montrer dangereux dans les seize derniers mètres. Le passage en 3-5-2 n’y change rien. Le FC St-Gall reste leader de Super League, une situation qui n’est pas pour nous déplaire de voir que la hiérarchie du championnat est bousculée par cette équipe jeune, un brin provocatrice, dynamique et joueuse qu’est le FC Saint-Gall.

 


 

Que retenir de ce match ?

 

De positif

 

M. Piccolo. L’arbitre s’est montré intraitable tout au long de la rencontre en sortant pas moins de 8 cartons jaunes et un carton rouge direct, tous mérités. Il a su tenir son match et a été très bon malgré son jeune âge.

 

La paire Rouiller-Sasso. En dépit du pressing intense exercé par les hommes de Peter Zeidler, les deux défenseurs centraux servettiens sont restés très sereins durant l’entier de la partie. Steve Rouiller se rapproche-t-il de plus en plus de la Nati ?

 

Le public St-Gallois. 45 minutes avant le début de la rencontre, l’Espenblock était déjà plein à craquer et c’est pas moins de 16’300 personnes qui se sont déplacées au Kybunpark cet après-midi. Ce public mérite bien ce qui arrive actuellement à son FC Saint-Gall.

 

A améliorer

 

Koro Kone. L’Ivoirien n’a pas semblé dans le rythme durant cette partie. Peut être était-il timoré par son carton jaune reçu très tôt dans le jeu (9ème) ?

 

La blessure de Park. On en saura plus dans les prochains jours, mais outre le fait qu’elle puisse priver Alain Geiger de son ailier, elle a surtout été la cause directe de l’ouverture du score durant cette partie. Quelle poisse !

 

Les entrées des jeunes. Alves et Imeri avaient l’occasion de marquer des points auprès de leur entraîneur mais ce ne fut pas le cas. Alves n’a touché que très peu de ballons tandis qu’Imeri a multiplié les imprécisions lorsqu’il était en possession du cuir.

 


 

Réactions d’après-match

 

Alain Geiger

 

 

Peter Zeidler (en conférence de presse)

 

 


 

FC Saint-Gall – Servette FC 1-0 (1-0)

Kybunpark, 16’256 spectateurs.

Arbitre : M. Piccolo.

But : 38′ Itten (1-0).

Saint-Gall : Zigi; Hefti (C), Stergiou, Letard, Fazliji; Quintillà; Görtler, Ruiz; Guillemenot (70′ Babic); Demirovic (78′ Rüfli), Itten (90+2′ Bakayoko). Coach : Zeidler.

Servette : Frick; Sauthier (C) (82′ Imeri), Rouiller, Routis, Iapichino; Stevanovic, Cespedes, Cognat, Park (40′ Kyei); Kone (70′ Alves), Tasar. Coach : Geiger.

Avertissements : 8′ Kone, 43′ Quintillà, 72′ Sasso, 78′ Rouiller, 80′ Görtler, 81′ Cespedes, 90′ Fazliji, 90+3′ Imeri.

Expulsion : 78′ Ruiz (geste revanchard).

Notes : Saint-Gall sans Muheim (suspendu), Strübi, Alves, Nuhu, Lüchinger (blessés), Klinsmann, Kräuchi (malades), Vilotic, Costanzo, Gonzalez, Kchouk et Campos (non-convoqués). Servette sans Ondoua (suspendu), Schalk (blessé), Lang, Wüthrich, Severin et Souici (non-convoqués).